Le syndrome des boules de crystal

  Pour lire cette newsletter, on propose en fond sonore : Beyoncé – Formation

J’ai remarqué un truc aujourd’hui, sur la ligne 2. Pas de musique, pas de livre, je n’avais que mes yeux et l’arc-en-ciel de mon imagination. Très vite, mon attention a atterri sur les hommes à cravates, à casquettes, à sweaters un peu hipsters. Ils semblaient tous atteints d’une maladie atrocement contagieuse et bien reloue : le syndrome des boules de cristal.

Ils avaient TOUS les jambes bien écartées, comme pour protéger leur précieux entrejambe. C’est qu’il est sacrément fort, ce virus ! Il va même jusqu’à forcer les femmes à croiser les jambes et poser leur sac sur leurs cuisses, pour laisser les mâles s’aérer le pantalon. Mais pourquoi se laisse t-on faire ?

C’est ce qu’on appelle le manspreading 

Une jolie (non) métaphore de la société. Les mecs sont toujours partout et en grand nombre. A la tête des grandes entreprises, au Sénat, derrière nous dans la rue à siffloter, … Ils prennent beaucoup de place, dans tous les sens du terme.   Les hommes sont puissants, virils, destinés à de grandes études. En réaction à ça, les femmes doivent se plier en quatre. On nous veut douces, délicates, élégantes. On ne doit surtout pas prendre trop de place. Vous la voyez maintenant, la métaphore ? Nous, les femmes, on ne bouge pas quand les mecs en imposent. Et ce, même dans le métro. Une fille, ça reste sagement assise.

Maintenant : STOP.

J’en appelle à vous, les filles. Toutes en place ! On dépose nos merveilleux derrières sur le siège et on s’installe confortablement. Entre le lycée et les devoirs, j’ai pas envie de devoir en plus me contorsionner. L’espace public, bah … il est PUBLIC. C’est même dit dans le nom, en toutes lettres ! Depuis quand est-ce synonyme de “boule de cristallisant” ? On arrête le virus en contre-attaquant.  On pose notre sac à nos pieds si on en a envie, on desserre les genoux et on leur montre, à eux, que notre entrejambe à nous aussi, il est précieux.

Marchons la tête haute et reprenons le pouvoir, sous toutes ses formes.

Comme le dit si bien Queen B : Let’s get in formation !

  #INSTANTPAILLETTES  

Tes poils, tes vergetures, tes plis, tes os, tes cheveux de bébé, tes hanches trop ou pas assez larges, … Réinventons la « perfection ». Tout chez toi n’est que paillette !

Envie de recevoir des news féministes

une fois par semaine ?

Share This