Benoît Hamon

Benoît Hamon

Parti Socialiste

Benoît Hamon est le candidat du Parti Socialiste. Auparavant, il a été député européen de 2004 à 2009, porte parole du Partie Socialiste de 2008 à 2012. Il a été ministre délégué à l’Économie sociale et solidaire et à la consommation puis ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche dans le gouvernement actuel. Il est également député depuis 2014. Yannick Jadot, ancien candidat à l’élection présidentielle 2017, s’allie avec Benoît Hamon.

QU’A-T-IL FAIT POUR (OU CONTRE) LES DROITS DES FEMMES DANS SES MANDATS PRÉCÉDENTS ?

… quand il était ministre ?

Quand il était Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en 2014 (147 jours), il a supprimé les « ABCD de l’égalité ». Benoît Hamon a décidé que l’outil pédagogique de promotion de l’égalité homme-femme, qui était expérimenté dans plusieurs centaines de classes (à l’initiative de Najat Vallaud Belkacem et Vincent Peillon), ne serait pas généralisé. Source Le Monde. #Éducation

Quand il était Ministre délégué à l’Économie sociale et solidaire et à la Consommation de 2012 à 2014 Parité et Economie Sociale et Solidaire, il propose la loi n° 2014-856 du 31 juillet 2014 relative à l’économie sociale et solidaire qui mentionne à plusieurs reprises le principe de parité. #Parité

 

… depuis qu’il est député (2014) ?

Benoît Hamon était absent lors du vote de l’ensemble de la proposition de loi visant à agir concrètement en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes (première lecture), le 2 février 2017. #EgalitéProfessionnelle

Il a voté pour la loi n° 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé qui supprime le délai de réflexion avant une IVG . #Santé

 

… quand il était député européen (de 2004 à 2009) ?

Il était absent lors du vote sur la proposition de directive du Parlement européen et du Conseil concernant l’application du principe de l’égalité de traitement entre hommes et femmes exerçant une activité indépendante (6/05/2009). #EgalitéProfessionnelle

Il n’a pas voté lors du vote sur la Résolution du Parlement européen du 24 mars 2009 sur la lutte contre les mutilations sexuelles féminines pratiquées dans l’UE (24/03/2009). #Violences

Il n’a pas voté lors du vote lors du vote de la Résolution du Parlement européen du 10 mars 2009 sur l’égalité de traitement et d’accès entre les hommes et les femmes dans les arts du spectacle (10/03/2009). Cette résolution encourage les États Membres à réfléchir avec leurs institutions culturelles sur la façon de mieux cerner les mécanismes qui produisent les inégalités, de manière à éviter le plus possible toute discrimination liée au genre ; à lever toute entrave à l’accès des femmes à la tête des institutions et des organisations culturelles les plus renommées. #EgalitéProfessionnelle

Il a voté pour la Résolution du Parlement européen du 15 janvier 2009 sur la transposition et l’application de la directive 2002/73/CE relative à la mise en œuvre du principe de l’égalité de traitement entre femmes et hommes en ce qui concerne l’accès à l’emploi, à la formation et à la promotion professionnelles, et les conditions de travail (15/01/2009). #EgalitéProfessionnelle

Il était absent lors du vote pour la Résolution du Parlement européen du 18 novembre 2008 contenant des recommandations à la Commission sur l’application du principe d’égalité de rémunération entre les femmes et les hommes. #EgalitéProfessionnelle

Il a voté pour lors du vote pour la Résolution du Parlement européen du 4 septembre 2008 sur la santé maternelle dans la perspective de la réunion de haut niveau des Nations unies sur les objectifs du Millénaire (4/09/2008). #Santé

Il a voté pour la Résolution du Parlement européen du 3 septembre 2008 sur l’égalité entre les femmes et les hommes, qui estime, entre autres, que la participation globale des femmes à la prise de décisions aux niveaux local, national et de l’Union est insuffisante; invite par conséquent la Commission, les États membres et les partis politiques à envisager des actions pour améliorer la situation; indique, à cet égard, que l’utilisation de quotas électoraux a des effets positifs sur la représentation des femmes (03/09/2008). #Parité

Il n’a pas voté lors du vote pour la Résolution du Parlement européen du 3 septembre 2008 sur l’impact du marketing et de la publicité sur l’égalité des genres (3/09/2008). Elle attire l’attention sur la nécessité de supprimer tout message contraire à la dignité humaine et véhiculant des stéréotypes de genre dans les livres scolaires, au niveau des jouets, dans les jeux vidéo et informatiques, sur l’internet et dans les nouvelles technologies de l’information et des communications (TIC), ainsi que dans la publicité diffusée sur différents supports médiatiques. #Médias #Éducation

Il a voté pour la Résolution du Parlement européen du 21 mai 2008 sur les femmes et les sciences qui appelle, entre autres,  l’attention des États membres sur le fait que les systèmes d’enseignement dans l’Union continuent de favoriser le maintien de stéréotypes sexistes, en particulier dans les domaines de recherche tels que les sciences naturelles (21/05/2008). #Éducation

Il était absent lors du vote sur la Résolution du Parlement européen du 17 janvier 2008 sur le rôle des femmes dans l’industrie (17/01/2008). Cette résolution souligne le rôle des femmes dans l’industrie et encourage leur promotion dans le respect de l’égalité de salaires, des conditions de travail, des perspectives de carrière, de la formation professionnelle, et également en respectant la maternité et la paternité en tant que valeurs sociales fondamentales. #EgalitéProfessionnelle

Il a voté pour la résolution sur le “Rôle et place des femmes migrantes dans l’Union européenne” qui estime, entre autres, que la politique de l’Union européenne en matière de développement et de cohésion sociale doit mettre en œuvre des mesures efficaces d’accueil et d’intégration des migrants, notamment des femmes, lesquelles représentent désormais la majorité de ceux qui immigrent vers l’Union européenne » (24/10/2006). #Discriminations

Il a voté pour la résolution pour combattre la violence – Programme Daphné (05/09/2006). “Les traditions et les pratiques culturelles liées à l’exercice d’une violence physique à l’égard des femmes, comme les mutilations génitales et les crimes d’honneur, constituent une forme particulière de violence envers les femmes qui a des conséquences néfastes à court et à long terme sur leur santé, et frappe plus spécialement les membres de communautés minoritaires.” #Violences

Il a voté pour la résolution sur la situation des femmes dans les conflits armés et leur rôle dans la reconstruction et le processus démocratique dans les pays en situation post-conflit (1/06/2006). #Discriminations

Il a voté pour la Résolution du Parlement européen sur la situation actuelle de la lutte contre les violences à l’égard des femmes et une action future éventuelle (2/02/2006). #Violences

Il a voté pour la stratégie pour combattre la traite des femmes et des enfants, vulnérables à l’exploitation sexuelle (17/01/2006). #Discriminations

Il s’est abstenu sur la résolution contre les Discriminations de genre dans les systèmes de santé (8/09/2005). #Discriminations

Il a voté contre la résolution sur l’Égalité des chances et de traitement entre hommes et femmes en matière d’emploi et de travail (6/07/2005) #EgalitéProfessionnelle

Il a voté contre la résolution portant sur le commerce projeté d’ovules (10/03/2005) Résolution qui souhaite que le don d’ovules, de la même manière que le don d’organes dans son ensemble, soit strictement encadré afin de protéger les donneurs ainsi que les receveurs et de lutter contre toute forme d’exploitation de la personne. #Santé

Que propose-t-il pour les droits des femmes dans son programme 2017 ?

#Discriminations « Je créerai un nouveau service public, la brigade de lutte contre les discriminations. Ce corps de contrôle vérifiera régulièrement les pratiques des structures publiques et privées en matière de discrimination (d’égalité femmes-hommes, accessibilité pour les personnes handicapées, discriminations à l’embauche et plafond de verre, traitement inéquitable des clients ou usagers, etc.) »

 

#EgalitéProfessionnelle « Je renforcerai les sanctions inscrites dans la loi (1 an d’emprisonnement et 3750 € d’amende) en cas de non respect de l’égalité salariale. »

 

#Familles

« J’alignerai le congé paternité sur le congé post-natal dont bénéficient les mères. »

« J’étendrai la procréation médicalement assistée aux femmes seules et aux couples homosexuels. »

« Je souhaite que les jeunes parents, et notamment les mères isolées, puissent bénéficier d’un service public de garde d’enfants en cas d’horaires décalés. Ce nouveau service public de la petite enfance permettra de mener de front, et de façon sereine, sa vie parentale et sa vie active. »

 

#Parité

« Je pénaliserai plus sévèrement les partis qui ne respectent pas l’obligation de parité dans les candidatures aux législatives par des amendes réellement dissuasives. »

« Je doublerai le budget du ministère dédié aux droits des femmes. Je le financerai notamment par des amendes infligées aux partis politiques ne respectant pas la parité. »

 

#Santé « Je rouvrirai des centres d’accueil du Planning Familial dans toute la France pour donner à chaque femme le droit effectif de s’informer et de disposer de son corps. Le planning familial offre un accompagnement complet pour l’IVG (réponse aux questions, possibilité d’accompagnement pour les mineurs…) et pourtant, les inégalités territoriales sont encore très fortes, notamment dans les milieux ruraux ou pour les jeunes qui ne peuvent pas se déplacer seuls. »

 

#Violences « Je ferai passer le délai de prescription du viol à 20 ans (aujourd’hui 10 ans pour les viols commis sur majeurs, 20 ans pour les viols commis sur mineurs) pour que ceux qui se rendent coupables d’un crime aussi grave soient punis, même des années après. Les victimes de viol sont souvent isolées, parfois contraintes au silence et prennent conscience de ce qu’elles ont subi bien des années plus tard. Ce délai de prescription s’établit déjà à quinze ans au Danemark, en Espagne, en Pologne, et à vingt ans en Allemagne et aux Pays-Bas ».