Benoît Hamon

Nathalie Arthaud

Lutte Ouvrière

Nathalie Arthaud est porte-parole de Lutte Ouvrière. Entre 2008 et 2014, elle a été conseillère municipale chargée de la jeunesse à Vaulx-en-Velin.

Qu’a-t-elle fait pour les droits des femmes ?

 

Etant donné l’absence de données publiques sur les prises de décision au niveau local, les informations ci-dessous viennent directement de Nathalie Arthaud.

En tant que conseillère municipale :

  • elle a soutenu « les centres sociaux qui développent nombre d’activités auprès des femmes (échanges de savoirs, cours de cuisine, de couture, gym, alphabétisation, activités culturelles…) dans lesquelles les femmes peuvent trouver des outils et des appuis ».
  • elle a veillé à ce que « le prix des cantines scolaires et des centres  aérés soient abordables pour les plus pauvres », elle a défendu « l’accès aux crèches et haltes-garderies pour tous les enfants, y compris quand les parents sont au chômage ». #Familles
  • Elle a voté pour « les subventions au Planning Familial, en dénonçant en même temps le manque d’infirmières scolaires et la fermeture du centre d’IVG de l’Hôtel-Dieu à Lyon ». #Santé
  • Elle a voté « contre les contrats avec des entreprises de nettoyages privées que la mairie a passés pour des équipements municipaux comme le planétarium ». Elle a dénoncé « les conditions de travail, les cadences, les salaires de misère, et les licenciements prématurés dès 50 ans des travailleuses du nettoyage ». #EgalitéProfessionnelle
  • En mars 2013, lorsqu’il a été demandé si « le maire devait signer la charte européenne pour l’égalité des hommes et des femmes dans la vie locale », elle a « probablement » voté oui. #Discriminations
  • « Nous nous opposons aussi aux pressions pour le port du voile et aidons, dans la mesure de nos moyens, les femmes qui veulent rejeter ce symbole de soumission. » #Discriminations
  • « Il faut en même temps faire en sorte que celles et ceux qui pratiquent la prostitution ne soient pas marginalisés au point d’être mis en danger par la maladie, le mépris, la violence, les mauvais traitements, le manque de formations, l’impossibilité d’apprendre la langue du pays. Les prostituées ont des droits, doivent les connaître et pouvoir les exercer. Elles doivent pouvoir être suivies médicalement et bénéficier de toutes les aides sociales. Je suis donc pour mettre en place de véritables moyens financiers et humains dans l’hébergement et le suivi social des mineurs isolés et des jeunes exclus, notamment LGBT, augmenter les moyens alloués à l’hébergement d’urgence […] augmenter les montants et possibilités d’accès aux bourses étudiantes ». #Discriminations
  • Nathalie Arthaud affirme « nous nous opposons aujourd’hui à ceux qui remettent en cause le droit à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) ». #Santé
  • « Je suis donc pour mettre en place de véritables moyens financiers et humains à la protection et à la prise en charge des victimes de violences, en particulier sexuelles et conjugales, notamment dans l’accès à un logement sécurisé ». #Violences

Que propose-t-elle pour les droits des femmes dans son programme ?

Le programme de Nathalie Arthaud n’est pas encore en ligne.