« Les lectrices, les lecteurs et les médias s’engagent pour l’égalité »

Manifeste Les Glorieuses

Les femmes constituent la moitié de la population. Faisons de 2016 l’année où elles représentent la moitié des prescripteurs.

En 2015, les hommes représentent 83% des experts, 78% des sujets et 70% des porte-paroles interrogés dans les médias en France.1 Non seulement les femmes sont moins présentes mais lorsqu’elles sont mobilisées, elles le sont très souvent en qualité de témoin ou anonyme : rôle qui ne requiert pas de compétences spécifiques.

Y aurait-il moins d’expertes que d’experts en France ? Les femmes sont pourtant plus diplômées que les hommes : 63,6% des diplômés d’une licence, 56,6% d’un master 2 et 63,1% des docteurs de santé.2 Et si elles sont moins représentées dans les postes à responsabilités (39,2% des postes de direction d’entreprises privées), la parité progresse. Néanmoins, comme nous ne pouvons pas attendre la parité parfaite ni parmi les dirigeants d’entreprise, ni parmi nos élus, ni dans les conseils d’administration, comptons sur nos médias pour changer les réflexes et invitons au micro, sur les plateaux de télévision, dans les articles autant de femmes que d’hommes en tant qu’experts dans les médias.

Des initiatives intéressantes ont vu le jour ces dernières années : Sylvie Pierre-Brossolette, membre du CSA a fortement contribué à ce que les médias doivent comptabiliser le nombre de femmes citées ou interrogées comme expertes ; Marie-Françoise Colombani et Chekeba Hachemi ont publié un Guide des expertes qui recense des femmes reconnues dans des domaines aussi variés que la politique, la culture ou l’économie, ce guide est aujourd’hui un site internet (géré par le Groupe Egalis) ; en 2014 le collectif Prenons la Une a dénoncé la trop grande invisibilité des femmes dans les médias ; Melting Book propose un répertoire d’expert(e)s diversifié ; Pour les femmes dans les médias, l’organisation qui promeut la reconnaissance des femmes dans les médias (dans la hiérarchie ou à l’antenne). Des médias comme les Nouvelles News, CausetteFemmes ici et ailleurs ou 50/50 Magazine mettent en avant une vision de l’actualité basée sur l’égalité femmes hommes.

Pour faire de l’égalité femme-homme une réalité, ce manifeste propose :

  • de soutenir l’inscription dans la charte de déontologie du Syndicat National des Journalistes: « un journaliste digne de ce nom veille à une représentativité des genres des experts cités ou invités »
  • que chaque signataire journaliste s’évertue à citer dans les articles, à inviter dans les émissions autant de femmes que d’hommes.

Faisons de 2016 une année culte. Faisons de 2016 l’année où les femmes seront le plus représentées dans les médias.

 

Les Glorieuses

« Les lecteurs et les médias s’engagent pour l’égalité »

[signature]

1,720 signatures

Partager avec vos amis:

   

Parmi les premiers signataires

Jean-Mathieu Albertini (journaliste indépendant), Clémence Allezard (France Culture), Lisa Azuelos (Réalisatrice), Marie-Pierre Badré (Présidente du Centre Hubertine Auclert), Lucie Barras (Empow’her), Florence Ben Sadoun (Elle), Arnaud Bihel (Les Nouvelles News), Gabriel Blaise (Sud Ouest), Sophie Boiszeau (Sans Compromis), Eloise Bouton (journaliste indépendante), Sophie Bramly (photographe et femme d’affaires française), Christophe Carin (France 3), Micheline Carrier (Sisyphe), Dominique Crochu (L’avenir du Sport), Marie Donzel (consultante et blogueuse), Clarence Edgard-Rosa (blogueuse et journaliste indépendante), Pascale d’Erm (journaliste indépendante), Jérémy Felkowski (Le Zéphyr), Jeanne Ferney (Public Sénat), Caroline Flepp (50 / 50 Magazine), Kan Foc (journaliste indépendante), Beatriz Forti (journaliste indépendante), Camille Froidevaux-Metterie (chercheuse), Christine Grün (pressagrun.com),  HF Île-de-France,  Kim Hullot-Guiot (Libération), Benoît Jacquelin (8e étage), Anne Joseleau (journaliste indépendante), Faustine Kopiejwski (co-fondatrice Magazine Cheek), Charlotte Lazimi (journaliste), Guy Leblond (Presse-i), Maxime Lelong (8e étage), Nathalie Lenoir (Scénario Buzz), Louis Lepron, rédacteur en chef (Konbini), Audrey Loubens (Mum Fatale), Pascale Nivelle (journaliste indépendante), Ela Njeçi (journaliste indépendante), Louise Nordstrom (journaliste indépendante), Sabine Panet (Vie Féminine), Nastasia Peteuil (journaliste indépendante), Juliette Plagnet (Causette), Lauren Provost (Huffington Post), Antoine Rondel (Metronews), Henri Rouillier (Obs), Geneviève Roy (Breizh Roy), Catherine Schwaab, rédactrice en chef (Paris Match), Claire Serre-Combe (Présidente d’Osez le Féminisme) Michael Stothard, Laura Soret (journaliste indépendante), Marina Tomé (Actrice), Véronique Touraille (60 millions de consommateurs), Isabelle Vauconsant (Hortus Focus), Nicholas Vinocur (Politico), Aurore Vinot (Photographe).

Vous avez aimé cet article ?


  1.  Global Media Monitoring Project, projet mondial de monitorage des médias
  2. Chiffres 2011, Rapport Gouvernemental
Share This