Ariana Grande : le slutshaming illustré

  Pour lire cette newsletter, on propose un fond sonore de circonstance : Lily Allen – Fuck you 

  Hello les Glowies !

J’adore Ariana Grande. Elle est belle, elle est mince, elle a un corps magnifique. Ok, on a compris. Ca, c’est ce qu’on a l’habitude de lire à son sujet. Soulignons qu’elle est aussi et surtout : talentueuse, puissante et résolument badass. Bizarrement, les médias et les mecs semblent l’oublier. Prenez une jolie fille, donnez-lui une sexualité qu’elle revendique sans honte, habillez-la de fringues sexy à paillettes, et… c’est la fin. Des remarques sexistes en entrée, des commentaires à vomir en plat et très peu de décence en dessert. Et si on respirait deux minutes et qu’on mettait les choses au clair ?

Ariana a envoyé balader le sexisme  avec une classe sans nom après avoir reçu une pluie de tweets honteux suite à un clip réalisé avec son amoureux, le rappeur Mac Miller. “Ce genre de trucs arrive tout le temps, c’est en partie pour ça que les femmes ressentent de la peur et de l’impuissance. Je ne suis pas un bout de viande qu’un homme exploite pour son plaisir personnel. ” YAS GURL !!

Si Ariana s’en prend plein la bouille, c’est à cause.. je vous le donne en mille… de nous. On a toutes critiqué cette nana de notre classe qui portait des jupes courtes et qui draguait les mecs en soirée. Critiquer les autres filles ne fait que nous diviser, alors que l’on devrait se soutenir. Tout simplement parce que si nous ne le faisons pas, nous resterons toujours perdantes. Parce que nous sommes des femmes.

Ariana Grande a posé une bombe dans ma tête, elle m’a aidée à voir la réalité d’une société sexiste qui a urgemment besoin du féminisme. Même en 2017. C’est pas beau à voir… Si on fait passer le mot, on peut toutes devenir des héroïnes. Et si la société a un problème avec ça, bah qu’elle aille demander des leçons à Ariana. Elle en a grandement besoin.

  #INSTANTPAILLETTES  

Une femme pleine de raison a un jour dit : “Fuck this shit”. Elle vécut heureuse pour le restant de ses jours. Viens, on fait pareil !

Envie de recevoir des news féministes

une fois par semaine ?

Share This