Elles nous font faire le tour du monde

Les femmes sont de grandes exploratrices.

Jeanne Barret est la première femme à faire le tour du monde à la fin du XVIIIème siècle… déguisée en homme. Elle débuta son voyage en se faisant passer pour le valet de son compagnon. Celui-ci meurt à l’Île Maurice. Démasquée, elle se retrouve abandonnée par l’expédition. Elle s’installa alors à Port Louis, se maria, et termina son tour du monde. Nellie Bly est la première personne à avoir faire le tour du monde en 72 jours. Elle était une journaliste américaine qui a obtenu son premier poste en s’insurgeant contre un article sexiste paru dans le journal : Ce à quoi sont bonnes les jeunes filles. Elle est à l’origine du journalisme d’immersion. Afin d’écrire un papier sur les conditions des ouvriers, elle se fait embaucher dans une tréfilerie. Elle décide de faire le tour du monde pour battre Phileas Fogg, le héros de Jules Verne. Elle devra attendre un an avant de partir car son journal refuse dans un premier temps de la soutenir. La raison, vous la connaissez : une femme en serait bien incapable. Elle a su prouver le contraire.

Nous avons rencontré Gillian Morris, la Nellie Bly des temps modernes

Gillian est co-fondatrice de Hitlist, une app qui vous prévient lorsque des vols économiques se rendent dans les destinations de vos rêves. Après ses études, Gillian a parcouru le monde pendant des années, de la Chine à la Turquie en passant par la Mongolie, en vivant de petits boulots.

LA GLORIEUSE DE LA SEMAINE

Des infos qui nous font déculpabiliser.

Des femmes qui nous inspirent.

TOUS LES MERCREDIS DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Share This