Découvrez la newsletter #5Novembre16h47, la newsletter où on parle thunes, flouz, money

Sans imaginaire, la prise de conscience n’existe pas. Les changements de paradigmes doivent s’exercer dans la fiction. A quoi ressemble donc cette société égalitaire pour laquelle nous nous battons, nous féministes ? 

Cet été, Les Glorieuses s’attaque aux utopies féministes. Pendant deux mois, nous passons la plume à huit voix différentes dont les témoignages et les regards décalés nous instruisent d’une nouvelle vision sur les utopies féministes.

Les esquisses de notre utopie réaliste s’inscrivent dans une courte lignée des utopies féministes dans la fiction (La cité des dames de Christine de Pisan, Herland de Charlotte Perkins) complétée récemment par Le Pouvoir de Naomi Alderman (2018). Ce projet sera l’occasion de s’intéresser à plusieurs grandes thématiques qui nous entourent au quotidien. L’amour, le pouvoir, la santé, les croyances,  la justice, ou encore les émotions.

Bel été à toutes et tous.

Rebecca Amsellem

Nos dernières newsletters