Découvrez la newsletter #Economie où on parle économie, genre et race

Les Glorieuses se mobilisent à nouveau contre les inégalités salariales, cette année c’est le 3 novembre à 9h22 que les Françaises commencent à travailler gratuitement.

La pétition

Au travers du mouvement annuel en faveur de l’égalité salariale #3Novembre9H22, cette pétition composée de trois propositions de politiques publiques, est destinée aux candidats et candidates à l’élection présidentielle.

1. Appliquer le principe d’éga-conditionnalité
Ce premier principe permet de conditionner l’accès aux marchés publics, l’obtention des subventions publiques et celui des prêts garantis par l’Etat au respect de l’égalité salariale au sein de sa structure. Pour y être éligibles, les entreprises doivent prouver qu’elles respectent l’égalité de rémunération entre les sexes dans leurs organisations. Cette première mesure, qui ne coûte rien de plus à l’Etat, permet de s’assurer que le budget alloué par les fonds publics n’accentue pas les inégalités.

2. Revaloriser les salaires des emplois où les femmes sont les plus nombreuses

Une réévaluation économique de toutes les professions à prédominance féminine est indispensable afin que les femmes soient rémunérées autant que les hommes. À titre d’exemple parmi tant d’autres, les femmes représentent en France 90,4% des infirmières, 87,7% des sage-femmes et 65,7% du corps enseignant. Ces emplois de soin et d’éducation, très féminisés, ont été cruciaux ces deux dernières années pour la France. Une réévaluation économique de toutes les professions à prédominance féminine est indispensable, et ce, sans plus attendre. 

3. Soutenir un congé parental payé de manière équivalente pour les deux parents

Ce congé, à l’image de celui mis en place en Suède, permettrait aux hommes et aux femmes de jouir d’un congé maternité (post naissance) et d’un congé paternité de même durée. Ainsi, le temps imparti peut être partagé équitablement entre les deux parents. Il est essentiel de permettre aux couples de vivre leur parentalité de façon égale dès aujourd’hui.

La newsletter

A l’occasion de la journée du #3Novembre9h22, l’Institut du Genre en Géopolitique dévoile une étude en exclusivité pour Les Glorieuses, L’égalité professionnelle et salariale pour les Françaises : un défi à l’heure où les disparités sont exacerbées par la crise sanitaire. L’Institut du Genre en Géopolitique est un think tank qui place le concept de genre au cœur de l’analyse des relations internationales. Ce laboratoire de recherche, fondé par Alice Apostoly et Déborah Rouach, prône une plus grande visibilité du genre dans le domaine des relations internationales. Le genre est une notion indissociable des problématiques de nos sociétés, elle est de ce fait indispensable pour appréhender avec justesse les enjeux politiques, économiques, sociales, environnementaux et sécuritaires de nos sociétés. » Lire la newsletter ici

Presse

Communiqué de presse du lundi 25 octobre 2021 « #3NOVEMBRE9H22 : les inégalités salariales entre les femmes et les hommes se creusent davantage en 2021″

Pour toute demande presse, contacter Leslie Toledano (06 10 20 79 60) [email protected]